Quelques nouvelles de Bath

27 / 03 / 2014 | S.A. Degueurce

Bonsoir !

Aujourd’hui, nous nous sommes rendus à Bath, d’abord connue sous le nom d’Aquae Sulis à l’époque romaine. La source naturelle d’eau chaude qui s’y trouve, savamment canalisée à l’aide de tuyaux pour alimenter les différents bassins mis à disposition des romains, a permis la construction de thermes s’étendant sur plusieurs hectares. Cette source étant considérée comme sacrée, un temple de quinze mètres de haut fut érigé pour vénérer la déesse Sulis Minerva. Des messages inscrits sur des feuilles d’étain étaient jetés par les romains dans la source, où résidait d’après eux l’esprit de la déesse.

Nous avons ensuite fait un bon dans le temps pour aller visiter les "Assembly Rooms" ou "Salles de balle" de style palladien qui furent construites à Bath par le célèbre architecte John Wood en 1771. A l’époque Georgienne toute la bonne société s’y pressaitt, et l’écrivain Jane Austen, qui fréquentait assidûment les lieux, s’en est inspiré pour décrire les moeurs de son époque.

La visite de sa maison a d’ailleurs constitué l’étape suivante de notre parcours. Comme aux "Assembly Rooms" maintenant transformées en musée de la mode, le groupe a pu enfiler des costumes d’époque. Les élèves volontaires ont pu ensuite se rendre au Royal Crescent et au Circus, deux ensembles architecturaux là encore érigés par John Wood père et fils.

Le groupe a ensuite complété un long quiz en parcourant la ville. Ce sont Mehdi, Fanny, Caroline et Dyklan qui ont gagné la compétition de par la pertinence de leurs réponses et leur rapidité à compléter le questionnaire.

A demain pour quelques nouvelles supplémentaires !

PNG PNG PNG
PNG PNG PNG
PNG PNG PNG
PNG PNG PNG